Le couple franco-allemand

Communiqué de Thierry Repentin et Michael Link sur le tramway Strasbourg-Kehl (10.12.13)

Communiqué conjoint de Thierry Repentin, ministre délégué chargé des Affaires européennes et de Michael Georg Link, ministre adjoint allemand chargé des Affaires européennes

JPEG - 115.5 ko
Strasbourg et la ville voisine allemande de Kehl ont décidé ensemble d’aménager la ligne de tram D (Photo : Alexandre Prévot)

Le projet de tram Strasbourg-Kehl prend corps – les liens transfrontaliers dans le Rhin supérieur se resserrent

La France et l’Allemagne viennent de prendre les dernières décisions qui permettent d’assurer le financement du prolongement de la ligne de tram entre la ville de Strasbourg et la ville allemande de Kehl. Dans ce contexte, les deux Secrétaires généraux pour la coopération franco-allemande, Thierry Repentin, ministre délégué chargé des Affaires européennes, et son homologue allemand, Michael Georg Link, ont déclaré :

"Le grand projet de ligne de tram reliant Strasbourg à Kehl prend corps. Nous avons constamment soutenu cette démarche qui vise, littéralement, à construire des ponts entre les deux rives du Rhin. Le nouveau raccordement ne servira pas seulement à désengorger le trafic sur le pont de l’Europe, mais il contribuera également à rapprocher les habitants des deux rives du Rhin supérieur. De part et d’autre du Rhin, le tram transfrontalier donnera ainsi une impulsion supplémentaire à cette région européenne dynamique.

Nous saluons le fait qu’un financement conjoint entre la France et l’Allemagne rende possible ce projet d’avenir. Nous remercions tout particulièrement le Land de Bade-Wurtemberg et la Communauté urbaine de Strasbourg pour leur engagement et leur participation financière, aux côtés des deux Etats. Nous nous réjouissons aussi tout particulièrement de la contribution substantielle de l’Union européenne à ce projet, au travers des fonds INTERREG Rhin-Supérieur. C’est un exemple qui illustre une fois de plus la contribution des politiques européennes à l’amélioration de la vie quotidienne de nos concitoyens."

Informations complémentaires

Strasbourg et la ville voisine allemande de Kehl ont décidé ensemble d’aménager la ligne de tram D qui dessert la communauté urbaine de Strasbourg pour l’étendre jusqu’à Kehl. Les gouvernements français et allemand ont autorisé ce projet par l’adoption d’un accord international au printemps 2012. Les coûts sont répartis entre les deux parties de manière proportionnelle. Côté allemand, le Ministère fédéral des Transports, de la Construction et du Développement urbain a provisionné près de 19 millions d’euros provenant du Programme fédéral pour le financement des transports communaux ; le Land de Bade-Wurtemberg et la Municipalité de Kehl apportent aussi leurs contributions. Du côté français, le plan de financement prévoit des contributions de l’Etat (à hauteur de 10 millions d’euros), du Conseil régional d’Alsace, du Conseil général du Bas-Rhin, de la Communauté urbaine de Strasbourg. S’y ajoutent des fonds du programme INTERREG Rhin Supérieur de l’Union européenne. Les travaux de construction devraient commencer courant 2014. L’édification d’un nouveau pont sur le Rhin constituera un élément essentiel de ce projet et permettra une meilleure desserte entre nos deux pays et dans cette partie de l’espace transfrontalier.

Version imprimable