Conférence-débat autour de Wolfgang Schäuble et Jacques Delors

C’est dans la langue de Molière que Wolfgang Schäuble a exposé mardi 2 novembre sa vision de l’Europe dans le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne, aux côtés d’un autre grand Européen, l’ancien président de la Commission européenne Jacques Delors.

C’est dans la langue de Molière que Wolfgang Schäuble a exposé mardi 2 novembre sa vision de l’Europe dans le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne, aux côtés d’un autre grand Européen, l’ancien président de la Commission européenne Jacques Delors.

JPEG - 14.6 ko
© CIDAL/K. Backes
Wolfgang Schäuble, ministre fédéral allemand des Finances

Devant les étudiants parisiens, le ministre allemand s’est référé à la vocation historique de la construction européenne pour en justifier l’approfondissement hier, aujourd’hui et demain. L’Europe est née de la volonté de rendre la guerre matériellement impossible sur le continent. Et elle demeure "avant tout le fruit d’un désir de paix", a-t-il souligné. La création de l’euro, par exemple, n’a "jamais été une ’contrepartie’ à la réunification allemande", a-t-il affirmé. Ce fut "une étape délibérée et logique vers un approfondissement de l’intégration européenne". De la chute du mur de Berlin, "triomphe des idéaux européens", à l’euro, incarnation d’une "politique de paix par d’autres moyens", l’aspiration à la paix a ainsi maintes fois fait progresser l’intégration européenne.

"Les peuples sans mémoire n’ont pas d’avenir", a renchéri Jacques Delors. L’ancien président de la Commission a loué la nostalgie de 1989 : on doit à la sagesse des responsables politiques de l’époque d’avoir empêché que le choc de la chute du mur de Berlin ne débouche sur "une espérance" plutôt que sur de violents bouleversements. De même, il faut retrouver et conserver l’esprit des pères fondateurs de la construction européenne, car il est porteur de valeurs fondamentales.

JPEG - 11.7 ko
© CIDAL/K. Backes
Discours de M. Schäuble. À ses côtés, l’ ambassadeur Reinhard Schäfers, le professeur David Capitant, modérateur du débat, et Jacques Delors
PDF - 8.8 Mo
le Discours de W. Schäuble, en français
Version imprimable