Le couple franco-allemand

Énergies renouvelables - 9ème CMFA (Straubing, 9 juin 2008)

Le 9ème Conseil des Ministres franco-allemand s’est tenu le 9 juin 2008 à Straubing. Cette réunion ministérielle commune a lieu dans ce format depuis 2003 au printemps et à l’automne alternativement en France et en Allemagne. Il était consacré cette année à l’énergie et au climat.

Le 9ème Conseil des Ministres franco-allemand s’est tenu le 9 juin 2008 à Straubing. Cette réunion ministérielle commune a lieu dans ce format depuis 2003 au printemps et à l’automne alternativement en France et en Allemagne. Il était consacré cette année à l’énergie et au climat.

Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire / Ministère fédéral de l’Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sécurité nucléaire

La France et l’Allemagne mènent des efforts importants pour le développement des technologies énergétiques bas carbone et collaborent étroitement dans plusieurs domaines pour assurer une croissance rapide de l’utilisation de ces technologies, conformément aux objectifs ambitieux que fixe les directives du paquet énergie-climat actuellement en discussion dans les instances européennes.

Fin 2006 a été lancé l’« Initiative de croissance franco-allemande pour l’énergie éolienne » dans le but d’instaurer un échange régulier. Nos deux pays coopèrent depuis au sein du « bureau de coordination pour l’énergie éolienne » qui assure l’échange d’informations et d’expériences entre les acteurs du secteur dans les deux pays (administrations, industriels, associations).

La première réunion de l’initiative de croissance (sous forme d’un bureau de coordination) s’est tenue à Paris en octobre 2006. Depuis, des réunions d’échange technique ont eu lieu (bruit des éoliennes, radars et éoliennes, comparaison des systèmes français et allemand de promotion de l’énergie éolienne), notamment au salon HusumWind le 20 septembre 2007 et à Paris fin novembre 2007.

Deux réunions d’échange technique ont eu lieu au premier semestre 2008 à Berlin sur des aspects réseaux et environnement ; une conférence sur les thèmes de l’éolien offshore, de l’acceptation publique et des impacts paysagers des éoliennes est prévue pour automne 2008 à Paris. L’objectif commun est de faciliter un développement équilibré de l’énergie éolienne.

La France et l’Allemagne travaillent ensemble à l’élaboration du Plan Solaire Méditerranéen. Ce plan pourrait être un des premiers projets structurants de l’Union pour la Méditerranée, lancé lors du Sommet de Paris pour la Méditerranée, le 13 juillet 2008. Il doit permettre, par une réponse collective, le développement pérenne, à l’horizon 2020, de l’ensemble des filières solaires (thermodynamique, thermique et photovoltaïque), en prenant en compte les spécificités nationales des pays du pourtour méditerranéen. Il contribuera ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la vulnérabilité du système énergétique des pays et de la région dans son ensemble, il contribuera au développement économique et industriel de nos pays et il facilitera l’accès de populations isolées à l’énergie.

Nous considérons que les centrales solaires thermiques, en particulier, représentent un grand potentiel pour l’utilisation de l’énergie solaire en région Méditerranée. Pour avancer dans ce domaine, la France et l’Allemagne proposent l’élaboration d’un plan d’action, en concertation avec tous les acteurs nécessaires pour sa mise en œuvre, en particulier la Commission européenne, les gouvernements, le futur Secrétariat du « Processus de Barcelone : Union pour la Méditerranée », les organismes de recherche, les industriels, les gestionnaires de réseaux et les investisseurs. A cet effet, il est proposé de développer, dans une étude, des mesures concrètes, notamment pour la construction de centrales solaires thermiques et pour une union électrique en région Méditerranée. Elle traitera en particulier du cadre nécessaire (par exemple instruments de soutien à la mise sur le marché) et des aspects techniques, juridiques et organisationnels.

Le Plan Solaire Méditerranéen sera construit autour d’une dynamique incluant les autres énergies renouvelables (éolienne, hydraulique, biomasse, géothermie et marémotrice), l’amélioration de l’efficacité énergétique et le renforcement des réseaux électriques. Une conférence préparatoire réunissant des administrations, des organismes de recherche et des industriels présidée par les deux pays, ouvertes aux autres pays partenaires et parties, est prévue pour le deuxième semestre 2008 afin d’en déterminer les modalités.

Version imprimable

En savoir plus

Vu sur le Net

Les gouvernements

Liens utiles

Diaporama partenaires

Vie pratique