France-Allemagne : histoire d’un chassé-croisé démographique

Les démographies française et allemande sont contrastées  : d’un côté les femmes mettent au monde deux enfants en moyenne chacune et la population augmente, de l’autre, elles n’en ont qu’un et demi et la population diminue, laissant entrevoir un possible dépassement de l’Allemagne par la France prochainement. Pourtant le dynamisme démographique était plutôt du côté allemand pendant longtemps.

Il y a deux siècles, l’Allemagne comptait autour de 15 millions d’habitants contre le double en France. La population allemande a fortement augmenté aucours du siècle et demi suivant, doublant celle de la France, et atteignant 60 millions d’habitants en 1939 contre 41 millions en France. Les projections annoncent que la population de la France pourrait rattraper celle de l’Allemagne et la doubler à son tour d’ici moins d’un demi-siècle.

Gilles Pison, de l’Institut national d’études démographiques (INED), nous explique les raisons du renversement de situation et ses conséquences.

Découvrez l’intégralité de cette analyse

Version imprimable