L’Année franco-allemande (septembre 2012-août 2013)

Le 22 janvier 1963, le chancelier Konrad Adenauer et le général de Gaulle signaient le Traité pour la coopération franco-allemande, entré dans l’histoire sous le nom de « Traité de l’Élysée ». Cet accord, qui a scellé la réconciliation franco-allemande, demeure la référence fondamentale du partenariat entre nos deux pays.

L’Année franco-allemande, qui s’est tenue de septembre 2012 à août 2013, a été l’occasion de célébrer l’amitié franco-allemande, notamment autour du point fort qu’a constitué la commémoration du cinquantième anniversaire du Traité de l’Elysée le 22 janvier 2013.

Les célébrations ont été l’occasion de marquer l’importance du chemin parcouru en cinquante ans et de préparer les prochaines étapes d’une relation intense, indispensable à la bonne marche de l’Europe et résolument tournée vers l’avenir.

Quatre temps forts

François Hollande et Angela Merkel rencontrent des jeunes à Berlin le 21 janvier 2013 La période de célébrations a été organisée autour de quatre temps forts :

- commémoration, le 8 juillet 2012 à Reims, de la visite conjointe du Chancelier Adenauer et du Général de Gaulle en 1962.

Sur les pas de leurs prédécesseurs, le Président français et la Chancelière allemande ont pris la parole devant la cathédrale de Reims après avoir inauguré au palais du Tau l’exposition « Les bâtisseurs de l’amitié franco-allemande », réalisée par la Fondation Charles de Gaulle en partenariat avec la Maison-Adenauer.

- ouverture officielle de l’année franco-allemande, le 22 septembre 2012, à Ludwigsbourg à l’occasion du cinquantième anniversaire du « discours à la jeunesse allemande » du Général de Gaulle ;

- célébration du cinquantenaire de la signature du traité de l’Elysée, le 22 janvier 2013, à Berlin.

Le 21 janvier 2013, le Président François Hollande et la Chancelière Angela Merkel ont notamment rencontré des jeunes Français et Allemands réunis par l’OFAJ ainsi que des personnalités du monde de la culture à l’ambassade de France en Allemagne.

Le 22 janvier 2013 a eu lieu le 15ème Conseil des ministres franco-allemand à la Chancellerie fédérale. Cette même journée, au Bundestag, se tenait une séance plénière en présence d’une délégation de parlementaires et sénateurs français et d’une délégation du Bundesrat.

- commémoration du cinquantième anniversaire de la création de l’Office franco-allemand pour la jeunesse, le 5 juillet 2013, en France.

De nombreuses manifestations populaires

Crédit : OFAJ Outre les acteurs institutionnels - gouvernements, services déconcentrés de l’Etat, collectivités locales, établissements publics - l’Année franco-allemande a mobilisé les sociétés civiles des deux pays, des associations ainsi que des opérateurs privés. L’objectif des commémorations était notamment de mobiliser la jeunesse, fil conducteur de l’Année franco-allemande.

Ont ainsi été organisés diverses animations lors de fêtes populaires, un match amical entre les équipes nationales française et allemande, en présence du président de la République et de la Chancelière, une grande exposition au musée du Louvre intitulée « De l’Allemagne » ou encore la remise d’un prix, Mix’Art, récompensant des œuvres d’élèves conçues dans le cadre d’un programme favorisant l’intégration civique et sociale.

Version imprimable