Apprendre l’allemand : un pari gagnant !

Extrait de la brochure « L'allemand, un atout pour l'avenir » éditée par le Goethe Institut Loin des clichés selon lesquels l’allemand serait une langue "compliquée" et parlée uniquement dans une aire géographique réduite, voici de nombreuses raisons d’apprendre la langue de Goethe :

Communiquer avec plus de 229 millions de personnes

L’allemand est la langue maternelle la plus parlée en Europe avec plus de 100 millions de locuteurs natifs, soit environ un Européen sur cinq.

L’allemand est la troisième langue étrangère la plus apprise dans l’Union Européenne - 22% des élèves du second degré choisissent l’allemand comme langue étrangère - et compte parmi les 10 langues les plus parlées dans le monde.

Apprendre une langue logique

Non, l’allemand n’est pas une langue plus difficile que les autres. L’allemand est une langue très logique, qui admet moins d’exceptions que le français et a par ailleurs la particularité de s’écrire comme elle se prononce et d’être proche de l’anglais, avec qui elle partage les mêmes racines. Apprendre l’allemand et l’anglais en même temps, c’est progresser plus rapidement dans ces deux langues d’origine germanique.

Bénéficier d’une offre très riche en matière éducative

Le système éducatif allemand jouit d’une longue tradition et d’une réputation internationale. Ainsi, la plus vieille université allemande, la Ruprecht-Karls-Universität de Heidelberg, a été fondée en 1386.

En France, il existe de nombreuses possibilités d’apprendre l’allemand à tous les niveaux, grâce aux classes bilingues, aux sections européennes et internationales, aux classes Abibac, ou encore aux cursus intégrés. Apprendre l’allemand, c’est donc bénéficier d’un accompagnement riche et varié qu’aucune autre langue ne propose.

Par ailleurs, la richesse des relations franco-allemandes permet des offres de mobilité extrêmement variées.

Elargir ses perspectives professionnelles

L’économie allemande est la première économie européenne et la quatrième au niveau mondial.

Les liens entre les économies françaises et allemandes sont très étroits : l’Allemagne est le premier partenaire économique de la France, et vice-versa. En 2013, les 2 200 entreprises allemandes implantées en France employaient ainsi 310 000 personnes.

En apprenant l’allemand, vous élargissez vos perspectives professionnelles par la maîtrise d’une langue recherchée sur le marché du travail : il s’agit en effet de la deuxième langue la plus demandée par les employeurs, juste après l’anglais. La connaissance de la langue du partenaire constitue donc pour tout jeune Français ou Allemand un atout décisif sur le marché du travail européen.

Parler la langue du commerce et des sciences

En France, l’anglais est, avec 45 %, la langue la plus utilisée pour les affaires commerciales ; il est immédiatement suivi par l’allemand, qui sert de langue commerciale dans 30 % des cas. Dans le domaine des publications scientifiques, l’allemand occupe également une place prépondérante.

Apprendre à connaître une grande culture européenne

L’allemand occupe une place prépondérante dans les domaines des sciences, de la littérature, de la philosophie, de l’histoire, de la théologie, de la musique ou encore du cinéma.

L’allemand, c’est la langue de Goethe, Kafka, Kant, Hegel, Nietzsche, Mozart, Luther, Freud et Einstein, pour ne citer qu’eux. 80 000 nouveaux titres sont publiés chaque année en Allemagne, ce qui fait du pays le troisième plus grand éditeur dans le monde après les États-Unis et la Chine.

Pour plus d’information :

Le site de promotion de la langue allemande l’Allemand à l’école, mis en ligne par le Goethe Institut, s’adresse aux parents d’élèves soucieux de faire le bon choix de langue pour leurs enfants.

Découvrez également la brochure « L’allemand, un atout pour l’avenir » du Goethe-institut.

Version imprimable