Le Plénipotentiaire de la République fédérale d’Allemagne chargé des relations culturelles franco-allemandes

Actualité

Olaf Scholz - Crédits : Moritz Kosinsky / Wikipedia Le maire de Hambourg, Olaf Scholz, a été nommé le 21 janvier 2015 « Plénipotentiaire de la République fédérale d’Allemagne chargé des relations culturelles franco-allemandes » par le gouvernement fédéral, sur proposition de la conférence permanente des ministres-présidents.

Il a succédé à Annegret Kramp-Karrenbauer, ministre-président du land de Sarre, qui assurait cette fonction jusqu’en décembre 2014.

Pourquoi un Plénipotentiaire ?

La fonction de Plénipotentiaire a été créée par le Traité de l’Élysée du 22 janvier 1963.
Ses compétences dans le domaine de l’éducation et en matière de coopération résultent du chapitre du Traité consacré à l’ « Éducation et [la] jeunesse ».
Les missions du Plénipotentiaire ont été explicitées par un accord intervenu entre l’État fédéral allemand et les Länder le 6 février 1969. Cet accord lui reconnaît un rang comparable à celui d’un ministre fédéral. Il lui assure une position forte et lui permet d’être membre du Conseil des ministres franco-allemand.

Objectif

Les Affaires culturelles et l’éducation relevant en Allemagne fédérale de la compétence exclusive des 16 Länder, le Plénipotentiaire les représente sur ces sujets dans le cadre de la coopération franco-allemande. La partie française peut ainsi s’adresser à un interlocuteur unique, ce qui permet de faciliter et de promouvoir les relations culturelles bilatérales.

Organisation

Le Plénipotentiaire est nommé par le gouvernement fédéral, sur proposition de la Conférence des Ministres-Présidents des Länder, pour une période de 4 ans.
Il représente les Länder dans les domaines de la culture et de l’éducation et coordonne leurs positions. Le ministre fédéral des Affaires étrangères étant responsable de la politique culturelle et éducative à l’étranger, le Plénipotentiaire doit s’accorder avec ce dernier afin de concilier les positions des Länder avec celles définies par l’ État fédéral en matière de politique culturelle extérieure.

Version imprimable