La coopération communale – Les jumelages

JPEG - 163.8 ko

Base conventionnelle
Les accords de jumelage servent de base aux partenariats entre villes françaises et allemandes. Le site Internet du Conseil des communes et des régions d’Europe (CCRE) en fournit des exemples. Le premier accord de partenariat a été conclu entre Montbéliard et Ludwigsbourg en 1950. En France comme en Allemagne, les sections nationales du CCRE, l’Association française du Conseil des communes et régions d’Europe (AFCCRE) et le Rat der Gemeinden und Regionen Europas (RGRE), animent, depuis leur création, le mouvement des jumelages européens dans chaque pays et soutiennent les collectivités locales dans leur engagement en faveur de l’Europe du citoyen.

Objectifs
Inscrite à l’origine dans une perspective de réconciliation, la coopération communale dans le cadre des jumelages a pour objectif d’associer la société civile au processus de rapprochement franco-allemand, afin de rendre plus perceptible la coopération franco-allemande dans la vie quotidienne.
Deux collectivités locales s’associent pour agir dans une perspective européenne, confronter leurs problèmes et développer entre elles des liens d’amitié. Les jumelages offrent un vivier inestimable d’expériences et d’initiatives pour développer sur le terrain la citoyenneté européenne. Ils favorisent ainsi la coopération et la bonne entente entre les peuples et apportent leur contribution à l’unité de l’Europe.

Organisation
Les villes qui participent à ces activités organisent des échanges et des rencontres dans les domaines culturel, économique, touristique, humanitaire et sportif. L’une des priorités est l’organisation de rencontres entre jeunes, qui sont les acteurs futurs du rapprochement franco-allemand. Le site "www.afccre.org" fournit des informations variées sur ces activités qui sont souvent préparées en partenariat avec l’Office franco-allemand pour la jeunesse.
Il existe actuellement environ 2 200 partenariats communaux entre la France et l’Allemagne.

Version imprimable