La coopération régionale

Base conventionnelle
Des accords de partenariat conclus entre les Länder allemands et les régions françaises servent de cadre à une coopération riche et nourrie. Une rencontre du Chancelier fédéral et du Premier ministre français avec les représentants des Länder et des régions, les 27 et 28 octobre 2003 à Poitiers, a donné lieu à des impulsions nouvelles (« Länder et régions ensemble pour un rapprochement toujours plus étroit entre la France et l’Allemagne et les peuples d’Europe »).

Objectifs
Le transfert de compétences vers les régions françaises dans le cadre de la réforme de la décentralisation offre de nouvelles opportunités de coopération entre les Länder et les régions, qui viennent compléter l’importante coopération existant entre les gouvernements français et allemands et les instances communales.

L’initiative commune en matière de compétences lancée à Poitiers en 2003 prévoit des mesures visant à renforcer la compétitivité des Länder et des régions. Des projets concrets ont été adoptés, en matière de promotion de la langue du partenaire, de mobilité et d’innovation notamment. Les Länder et les régions souhaitent ainsi renforcer la coopération entre les sociétés civiles et créer une base solide pour la cohabitation des peuples européens.

Organisation
Les Länder et les régions travaillent en étroite collaboration en s’appuyant sur leurs accords de partenariat respectifs. Ils sont en contact étroit avec les deux Secrétaires généraux pour la coopération franco-allemande et le Plénipotentiaire de la République fédérale d’Allemagne chargé des Affaires culturelles.

Les partenariats entre Régions françaises et Länder allemands :

- Alsace avec le Bade-Wurtemberg et la Rhénanie-Palatinat
Du fait de sa situation géographique, l’Alsace a été une région pionnière dans le développement de la coopération transfrontalière avec les Länder voisins. L’objectif est de parvenir à faire de la zone frontalière un espace intégré, grâce à une concertation permanente de l’ensemble des régions concernées au sein de structures telles que la Conférence du Rhin Supérieur (qui associe également des cantons suisses). L’Alsace mène aussi avec ses partenaires allemands de nombreux projets dans le domaine de la culture ou de la recherche.

- Aquitaine avec la Hesse
Depuis 1995, la région d’Aquitaine et le Land de Hesse entretiennent des relations étroites et forment un partenariat très dynamique. Outre un ensemble de projets communs dans le domaine économique, les deux partenaires s’intéressent également aux domaines de la recherche, de l’environnement, de la culture, de la promotion de la langue du partenaire, de la jeunesse, de l’éducation, et participent notamment à un échange de collaborateurs. Le partenariat Aquitaine-Hesse possède une représentation commune à Bruxelles.

- Aquitaine avec la ville-Etat de Hambourg
L’Aquitaine et le Land de Hambourg ont conclu en 2004 un accord de partenariat portant sur le secteur de l’aéronautique, secteur primordial pour les deux régions (Hambourg est le site de production d’Airbus en Allemagne.) Les échanges concernent principalement la formation.

- Bourgogne avec la Rhénanie-Palatinat
Ce jumelage de 1962 a reçu le prix de Gaulle-Adenauer en 2002 pour les relations intenses des deux partenaires dans les domaines culturel et éducatif. Il s’agit du partenariat régional le plus ancien. La vitalité de ce partenariat s’illustre par les nombreux jumelages entre communes et par l’existence d’associations de jumelages dans les deux pays partenaires.

- Bretagne avec la Saxe
La Bretagne et le Land de Saxe sont jumelés depuis 1995 et entretiennent depuis lors des relations dans des domaine très variés où les deux Régions exercent des compétences : l’éducation et la formation, la culture, la jeunesse, les échanges scientifiques.

- Centre avec la Saxe-Anhalt
Ce partenariat est né en 2004 à la suite de la conférence de Poitiers. Les deux partenaires ont des profils économiques relativement semblables (industrie automobile, viticulture) et participent à des échanges scolaires, culturels et économiques.

- France Comté avec la Thuringe
Ce partenariat, principalement tourné vers les entreprises et l’innovation, date de 2003.

- Haute Normandie avec la Basse Saxe
Bien que le jumelage ne date officiellement que de 2000, plusieurs collaborations existaient déjà entre la Haute-Normandie et la Basse-Saxe. Les deux régions, qui possèdent une représentation commune à Bruxelles, ont développé des projets communs en matière d’économie, de culture, d’éducation, de formation professionnelle et de jeunesse.

- Ile de France avec le Brandebourg
Le jumelage entre les deux régions date de 2003. Il consiste en des échanges dans divers domaines notamment économiques et culturels et en un partage d’expériences communes. Le partenariat acquiert une nouvelle dimension avec le partenariat trilatéral avec la Voïvodie de Mazozie en Pologne.

- Limousin avec la Bavière
Il existe un partenariat depuis 2000 entre ces deux régions, même si le Limousin et la moyenne Franconie étaient déjà partenaires depuis 1995. Le jumelage s’appuie sur trois grands axes : l’environnement, l’innovation et la mobilité des jeunes.

- Lorraine avec la Sarre et la Rhénanie-Palatinat
Comme l’Alsace, la Lorraine a entamé très tôt une collaboration avec les Länder frontaliers, afin de parvenir à une plus grande intégration transfrontalière. Ce processus a abouti en 1995 à la création de la Grande Région, qui associe la Lorraine et ses deux partenaires allemands à leurs voisins belges et luxembourgeois. De nombreux projets de coopération ont depuis été mis en œuvre, dans tous les domaines (transports, santé, culture, éducation, recherche, etc.).

- Midi-Pyrénées avec la ville-Etat de Hambourg
Depuis 2004, les deux partenaires entretiennent des liens étroits dans le domaine du développement économique. Leur coopération vise également à encourager les échanges éducatifs et scientifiques.

- Nord-Pas-de-Calais avec la Rhénanie du Nord-Westphalie
Depuis 2001, l’accord entre le Nord-Pas de Calais, la Rhénanie du Nord-Westphalie et la Silésie (Pologne) s’est concrétisé par une série de rencontres entre jeunes des trois régions réunis pour la construction d’une Europe de la paix, autour de valeurs partagées. Les liens de coopération s’articulent autour des échanges de savoir-faire, d’expériences et de pratiques innovantes dans différents domaines comme la culture et l’éducation. Depuis 2014, l’un des axes prioritaires de la coopération porte sur le domaine de la lutte contre le changement climatique et de la transition énergétique. 

- Pays de la Loire avec le Schleswig-Holstein
Ce partenariat existe depuis 1992. Si la coopération des deux partenaires est particulièrement riche dans le domaine éducatif avec un accent mis sur la formation professionnelle, elle porte également sur les énergies renouvelables et la politique maritime.

- Picardie avec la Thuringe
Ce partenariat régional, datant de1994, est le premier avec un nouveau Land. Les deux pays participent à des échanges d’experts et coopèrent dans les domaines de l’économie et l’éducation.

- Poitou-Charentes avec la Mecklembourg-Poméranie
Le partenariat entre les deux régions, mis en place en 2003, porte notamment sur la formation, l’apprentissage de la langue du partenaire, les NTIC, la recherche, la culture, l’économie, le tourisme et l’environnement.

- Rhône-Alpes avec le Bade-Wurtemberg
Les deux régions coopèrent depuis 1988, avec la Lombardie et la Catalogne, dans le cadre des « Quatre moteurs pour l’Europe », dont le but est de contribuer à l’internationalisation des régions et de leurs citoyens et de promouvoir le rôle des Régions en Europe au sein de la construction européenne. La région Rhône-Alpes possède un centre ERAI (Entreprise Rhône-Alpes International) basé à Stuttgart.

Version imprimable