Les échanges franco-allemands de fonctionnaires

Historique

Début 1986, les ministres des Affaires étrangères français et allemand, Roland Dumas et Hans-Dietrich Genscher ont émis l’idée de mettre en place un programme d’échanges destiné aux fonctionnaires des deux ministères. Ces échanges devaient leur permettre de se familiariser avec la pratique diplomatique du pays partenaire afin de renforcer la coopération franco-allemande dans le travail quotidien.

Les échanges de fonctionnaires ont été officiellement instaurés lors du sommet franco-allemand des 27 et 28 février 1986. Dès le mois d’octobre suivant, les premiers diplomates d’échange ont pris leurs fonctions auprès de chaque ministère des Affaires étrangères, à Bonn et à Paris. D’autres ministères ont rapidement suivi cet exemple.

Des échanges qui font leurs preuves depuis près de 30 ans

Table ronde entre les diplomates d'échange en poste au Quai d'Orsay et des journalistes et de personnalités du monde économique afghans et pakistanais – décembre 2014 Les fonctionnaires d’échange sont pleinement intégrés dans les structures de leur administration partenaire, où ils ont par exemple accès à des entretiens confidentiels. Les liens de confiance et liens personnels qui s’instaurent à cette occasion perdurent bien au-delà de la durée de l’échange, souvent même tout au long d’une carrière professionnelle.

Outre les différents ministères, de nombreuses institutions accueillent désormais des fonctionnaires d’échanges : les services du Premier ministre, le Bundestag, les représentations permanentes françaises et allemandes, etc.

Au sein des Ministères des Affaires étrangères français et allemand, un diplomate d’échange fait partie du cabinet des Ministres des Affaires européennes, également Secrétaires généraux pour la coopération franco-allemande.

Pour en savoir plus :

Découvrez le billet « Supplément au voyage » au Quai d’Orsay d’Isabel Hénin, diplomate d’échange allemande, sur le blog Carnets diplomatiques.

Version imprimable