Les ministres de la Culture, Françoise Nyssen et Monika Grütters, à la Foire du livre de Francfort

La Foire internationale du livre de Francfort, qui se tient du 10 au 15 octobre 2017, a pour invitées d’honneur la France et la langue française. A cette occasion, à l’invitation de la Ministre de la culture française Françoise Nyssen et de son homologue allemande Monika Grütters, s’est tenue le 11 octobre une réunion informelle des ministres européens de la Culture.

Cette rencontre a été l’occasion, pour les ministres de la Culture présents, d’échanger sur des initiatives concrètes pour refonder une Europe des citoyens grâce à la culture. La circulation des idées, des créateurs et des professionnels ont été l’un des thèmes abordés : la France, avec ses partenaires allemands, italiens et espagnols notamment, porte l’idée d’un « Erasmus de la culture » destiné aux créateurs et professionnels de la culture. Cette rencontre informelle a également été l’occasion de préparer « 2018, l’année européenne du patrimoine ».

Par ailleurs, les ministres de la Culture des deux pays, ont décerné mercredi le Prix littéraire franco-allemand Franz Hessel. Il récompense cette année l’écrivain français Philippe Forest (Crue, Gallimard) et l’auteure allemande Christine Wunnicke (Der Fuchs und Dr. Shimamura).

Le Prix Franz Hessel est décerné en mémoire de l’écrivain et traducteur Franz Hessel (1880-1941) qui fut en son temps un grand médiateur entre l’Allemagne et la France. Il récompense chaque année deux écrivains – un Français et un Allemand – encore peu connus et peu traduits dans le pays voisin. Il s’agit d’attirer l’attention vers eux et de promouvoir le dialogue interculturel entre les deux pays. Il est doté de 10 000 euros par lauréat. Il comprend également un séjour en résidence au château de Genshagen et la traduction de l’œuvre primée dans la langue du voisin.

« C’est par la culture que l’Europe est née, c’est donc par la culture qu’elle doit être refondée. (…) Ce sont les citoyens, avant les institutions, qui pourront porter l’Europe. Nous réveillerons en chacun la conscience européenne qui sommeille. Nous raviverons cette Europe de la culture, pour refonder l’Europe par la culture. » a déclaré Françoise Nyssen.

Toutes les actualités franco-allemandes
Version imprimable