Le Fonds culturel franco-allemand

Le Fonds culturel franco-allemand (FCFA) a été créé à l’occasion de la célébration du 40ème anniversaire du traité de l’Élysée, le 22 janvier 2003.

Ce programme illustre la volonté de la France et de l’Allemagne de renforcer leur coopération culturelle, mais aussi et surtout de rendre visible leur engagement en faveur de l’intégration européenne. Il s’agit, en effet, de mettre en valeur la coopération entre les deux pays à l’aide de projets de partenariats concrets sous la forme d’événements culturels en arts visuels, arts de la scène, cinéma, audiovisuel, débats d’idées ou littérature.

Depuis plus de dix ans, ce fonds d’aide aux initiatives culturelles démontre avec succès la capacité de la France et de l’Allemagne à mobiliser des projets communs dans le monde entier, au travers de leurs instituts culturels nationaux (Institut français et Goethe-Institut) et des services culturels de leurs ambassades. Ce programme est l’illustration même de la volonté de coopérer en matière culturelle pour exporter un modèle de partenariat performant.

Le Fonds franco-allemand est abondé à parité par les parties française et allemande. Depuis 2011, le ministère des Affaires étrangères a confié la gestion du fonds pour la partie française à l’Institut français.

Le FCFA en chiffres :

14 appels à projet depuis sa création
883 projets soutenus dans 153 pays à travers le monde
280 artistes et intellectuels accompagnés chaque année

Pour en savoir plus :

Le Fonds culturel franco-allemand sur le site de l’Institut français

Les projets soutenus sur l’IFmapp Fonds franco-allemand


Des exemples de projets :

En Irak : Accompagnement des écrivaines irakiennes
Le FCFA accompagne et renforce les activités d’écrivaines en Irak, pour leur permettre de consolider leur place dans la société en tant que poètes.

Centre culturel franco-allemand de Ramallah : Projet Ciné-Kino Mobile
A travers la diffusion de programmes audiovisuels auprès d’enfants, le programme a pour objectifs d’éveiller la curiosité des plus jeunes et de les initier à l’image.

Zimbabwe : Master Class en cinéma d’animation et art de la bande dessinée
Le projet consiste à organiser deux ateliers de formation, un dans le domaine du cinéma d’animation, un autre dans celui de la bande dessinée, pour un public de jeunes professionnels du secteur.

Au Pérou : "La peur de l’autre"
Un projet multidisciplinaire a été présenté pour étudier le phénomène de peur que peuvent susciter, en France, en Allemagne et au Pérou, les migrations.

Version imprimable